MOBILISATION CITOYENNE DE DEFENSE DU SERVICE POSTAL

MOBILISATION CITOYENNE A CARMAUX

La POSTE qui se rêve entreprise de service public ne s'imagine plus que profitable . Elle ne retient de son appellation que le terme " entreprise" et minimise autant que faire se peut la mission de "service public".

150827 poste carmaux 01

 Elle se veut donc "entreprise" comme dans les séries américaines avec un boss qui connaît les prénoms de chaque employé promis à la feuille de licenciement. La gestion tendue des entreprises ne l'est que par les profits qu'elle doit permettre.

La ritournelle éculée des "charges sociales" trop élevées, ne convainc plus que les naïfs et les afficionados de l'économie ultra libérale. 

Les usagers sont naturellement concernés par la mission de service public ... Les gestionnaires aux ordres ne voient que les profits des actionnaires et les bonus de leur malfaisance. Les salarié-e-s sont préoccupé-e-s de la pérennité de leur emploi et de la rémunération de leur travail.

Les citoyen-ne-s sont concerné-es par le service qui leur est rendu, par l'équilibre économique de chaque entreprise partageant les richesses entre tous ses producteurs, et la pérennisation du service ( de l'emploi) de par sa qualité. Les citoyen-ne-s voient le problème dans sa globalité.

La direction de la POSTE la veut Banque ou machine à COLISSIMO UBS, ce qui coûte cher à l'usager et rapporte beaucoup de rentes à l'actionnaire. Quand le service public a pour actionnaire les citoyen-ne-s, il répond de la qualité de sa prestation devant eux. Les comptes à rendre aux actionnaires privés ne sont que d'ordre financier. C'est dire si l'usager n'existe plus en qualité de citoyen mais en celle de bourse à plumer.

Depuis Juin 2015, la politique de la direction de la Poste répond au cahier des charges macronesque : virer en douceur un maximum d'employé-e-s de la poste en réduisant l'offre d'ouverture des bureaux et en implantant des robots, sources de profits des sociétés de maintenance. 

Pour le cas spécifique de St Benoît de Carmaux, cette politique entraine une réduction d'ouverture de 50% du bureau de poste méprisant les besoins des 2200 habitant-e-s. Cette modification d'horaires d'ouverture vient juste après la suppression de 3 emplois à la poste de Carmaux et avant .... Avant que l'usager d'une autre commune du SEGALA CARMAUSIN, on parle beaucoup de BLAYE les MINES, rejoigne celui de St Benoît de Carmaux.

Comme le salarié de la Poste, l'usager devient une variable d'ajustement des profits privés. 

150827 poste carmaux 02

Des habitant-e-s de ST BENOIT de

CARMAUX, citoyen-ne-s à part entière, soutenus par des élu-e-s du PCF, du Parti de Gauche et du PS ont décidé d'organiser le blocage de la poste de Carmaux, envoyant les usagers qui se présentaient vers celui de leur commune.

Tous auront noté que les "clients" de la poste de Carmaux, à qui le mouvement était expliqué, repartaient en tant qu'USAGERS, vers un autre bureau de poste, comprenant que la nouvelle configuration voulue par la direction n'apportait aucun avantage pour eux mais un lot d'inconvénients.

Les assemblées citoyennes qui préparent l'alternative sociale et écologique pour les régionales, sont avantageusement complétées par cette mobilisation citoyenne . La proximité des services publics rend un service écologique ; leur disponibilité un service social. 

Préparons ensemble, citoyen-ne-s de toute formation, politique, syndicale, associative, de toute clairvoyance républicaine et écologique cette alternative sociale et écologique.

 

Jean-Claude Zablet. 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 27/08/2015