ST BENOIT DE CARMAUX : MOBILISATION CITOYENNE POUR DEFENDRE LA POSTE DE PROXIMITE

Répondant aux directives européennes que leur trahison de 2005 a favorisées, les derniers socialistes continuent de sévir contre le peuple. Village par village, école par école, hôpital par hôpital, ils lâchent leurs "managers-destructeurs", afin d’effacer le service public des mémoires, en créant des désordres internes au service. La destruction sociale opérée, le service peut être privatisé et ne plus proposer que des services lucratifs, pour le plus grand bonheur … des actionnaires.

Les petits cadres embauchés ne le sont plus sur la compétence professionnelle mais sur la capacité à détruire le service public  de proximité tout en faisant le moins de bruit possible.


Pour St Benoit de Carmaux, c'est raté!!


Pour Blaye les Mines, c'est mal barré.

Tsa 2A St Benoît de Carmaux, de nombreux citoyen-ne-s se sont rassemblé-e-s, avec leur municipalité, pour dénoncer une nouvelle attaque contre le service postal de proximité. Avec le courage qui leur est coutumier, les managers de la destruction ont refusé de venir expliquer leur choix devant la population délestée. Leur courage ne s’exerce que, planqué dans leur bureau, armé des ciseaux de l’austérité.

Pourtant La Poste n’est pas au bord de la ruine. Avec 22 milliards de chiffre d’affaire ( +16%) et près de 300 millions de Crédits Impôts pour la Compétitivité, la Poste démontre que le CICE est un cadeau du gouvernement aux entreprises avides de profitabilité. Prétendument créé pour sauver l'emploi , la Poste le perçoit pour ....   supprimer des emplois !!! La Poste n’est pas à plaindre. Le serait elle que cela ne justifierait en rien l’abandon d’une population au désert postal.

Ils nous baratinent que la proximité coûterait cher ! Tandis que les déplacements de population dans une usine à profits à des kilomètres de leur habitation serait un véritable bonheur. Depuis quand le carburant  ou les transport sont-ils gratuits, les places de parking offertes, les longues files d’attente distrayantes ?…. Depuis quand le bonheur est il l’apanage de la politique ultra libérale ?

Une seule chose leur fait peur : la citoyenneté ; la reprise en mains, par la population, des affaires de la cité. Ils craignent plus que tout, le retour de la politique qu’ils avaient déguisée en austérité pour le peuple et en  remboursement sans fin, par celui-ci,  des dettes que les financiers avaient occasionnées. 

Sarkosy ou Hollande, les deux complices qui avaient volé la victoire du peuple en 2005, de manière implacable, affichent jour après jour leur mépris des Français-es, leur soumission à la finance internationale. Les deux faces du même sou européen.

St benoit poste 02Ici, la population bénédictine soutenue par leur municipalité communiste, se tient debout, la tête haute. Le service postal est un service public qui est utile et nécessaire à la vie quotidienne.
Ici, c’est l’alternative sociale et écologique qui dit son nom. Oui, la proximité conjugue l’écologie ( en ne gaspillant pas les ressources en déplacements inutiles) et le social en tissant les liens du service solidaire.
Ici l’alternative sociale et écologique affirme son projet de bien vivre, ensemble, dans la même égalité , dans un projet commun, choisi ensemble.

Ici, la manifestation s’est terminée par une occupation de quelques minutes des locaux. Pour bien signifier : cette poste est à nous, citoyen-ne-s bénédictin-e-s et elle le restera.

 

La lutte des Bénedictin-e-s n'est pas une lutte isolée. La récente marche de GUERET pour la défense des services publics en témoigne. Si chacune des journées gouvernementales se consacre aux attaques contre le peuple, chacune des nôtres doit être, dans un premier temps, une riposte puis une reconquête.

 

Partout, face aux attaques, l'alternative sociale et écologique doit s'organiser en assemblées citoyennes, soutenues par les partis de gauche, les municipalités, les Citoyen-ne-s ulcérées de ce renoncement aux conditions du bonheur pour chacun. 

Dans 6 mois, les élections régionales peuvent être le grand signal de la reconquête. Près de 2000 citoyen-ne-s ont lancé un appel pour que se rassemblent toutes les forces vives, démocratiques, solidaires de MIDI PYRENEES LANGUEDOC ROUSSILLON . Cette force unie, peut obtenir plus de voix que les zélateurs de l'ultra libéralisme.

 

Oui cet Appel peut arriver devant la droite et le P"S".

Chaque voix compte ! Soutenons la lutte citoyenne des habitant-e-s de ST BENOIT en signant cet appel : www.mplr.rassemblementcitoyen.fr

 

J-C Zablet.