DIVERSITE DES ARBRES FRUITIERS POUR UN NOUVEAU MONDE.

 

Une action bien sympathique menée par PAREX/Société cooparative agricole de Carmaux. 

Une matinée sera consacrée aux classes des écoles qui étaient volontaires pour recevoir et commenter une opération de réhabilitation de la diversité des fruits.

La coopérative propose à la clientèle, en lien avec Le Conservatoire d’Espèces Fruitières et Vignes Anciennes de Puycelsi, des variétés anciennes d'arbres fruitiers nettement plus aptes à se passer de toutes les saloperies phytosanitaires qui les font pousser plus vite qu'arrivent les saisons et produire des fruits calibrés pour le marché libre et non faussé. Pour le goût, il faut faire appel au souvenir des anciens.

ParexLa démarche est fort intéressante et fera de la peine à tous les entreprises chimiques qui n'ont pour objectif que celui d'éradiquer toutes les variétés de fruits, dont les pommes, pour n'en conserver que quelques unes dont ils auraient le brevet. Chaque fois que le producteur vendrait de tels fruits, il devrait reverser une dime à l'"inventeur" de la pomme. 

On comprend mieux ainsi la démarche de la coopérative qui, en multipliant les variétés, lutte contre l'uniformisation qui ne profite qu'aux industries chimiques et productrices d'OGM.

Le message délivré aux enfants est de leur faire comprendre que nous pouvons consommer des fruits "moches" c'est à dire n'ayant pas le lisse froid des publicités. Avec la saveur. 

Une occasion de rappeler, également, que l'arbre, fruitier ou non, est source de vie. Greffe pour le reproduire, pollinisation, habitat des insectes, les arbres sont nos amis. Muets de mots. Prolixes de bienfaits et passeurs de générations.

Saluons l'opération relayée par l'annonce ci-contre.

Santé !

 

Michel MASSOL

 

Date de dernière mise à jour : 23/10/2015