CHANTONS SOUS ..... LA CENSURE

No land s song 03En Iran, depuis la révolution de 1979,les chanteuses ne sont plus autorisées à se produire en soliste, tout au moins devant un public composé (en partie) d'hommes.

Sara Najafi fait de la musique depuis son plus jeune âge et est la première femme diplômée en composition de son pays.

En 2009 elle décide d'organiser un concert officiel pour femmes solistes avec sur scène non seulement des Iraniennes mais aussi deux Françaises (Elise Caron et Jeanne Chérhal), une tunisienne (Emel Mathlouthi) et en faisant travailler ensemble une poignée de musiciens à Paris et Téhéran.

No land s song 02Elle veut ainsi rendre hommage aux grandes chanteuses d'avant la révolution qui animaient les cabarets de Téhéran et plus particulièrement à Qamar qui dans les années 20, permit l'éclosion d'une scène musicale féminine en Iran.

Les vrais problèmes commencent lorsque Sara se met à défier le pouvoir de la censure et c'est aussi un des objectifs de ce documentaire : "Montrer comment fonctionne la censure de l'intérieur et en même temps la combattre."

La solidarité interculturelle et le pouvoir révolutionnaire de la musique triompheront-ils ? Thriller politique et voyage musical, No Land’s Song ne perd jamais de vue son véritable centre - la voix des femmes.

 

Chantal FARRE

 

Date de dernière mise à jour : 18/11/2015