ETATS GENERAUX DU RAIL: INSOUMISSION AUX DIRECTIVES LIBERALES

Rail 02Les Etats généraux du rail ont pris leur élan. Dans notre région, les Régionales de 2015 avaient amené plus de 10% des électeur-trice-s à faire confiance à la liste « NOUVEAU MONDE en COMMUN » qui s’était engagée à faire de la politique autrement. Associer la population autrement que par un pot de remerciement les élections passées, susciter véritablement les débats sur ce qui préoccupe notre existence, partir des besoins des gens pour les formuler sont la base démocratique  de leur engagement.

Les TRANSPORTS font partie de cet enjeu. 

Tandis que le gouvernement continue de découper le service ferroviaire en supprimant 6 des 8 trains de nuit, la Région doit, non pas suppléer au désordre  libéral, espoir inavoué de ces états généraux, mais organiser au plus près des préoccupations du peuple le transport par le train.

La farce de la COP 21 à peine terminée, Macron lançait ses autobus  sur les routes . Pendant ce temps, la dégradation du service s’amplifiait. Brétigny, juin 2013, révélait la délabrement de l’aiguillage par une maintenance défaillante. La même année, 7 trains avaient roulé sur la ligne TOULOUSE-TARBES sur une voie à laquelle manquait 1,30 mètre de rail. Si le TGV des cadres est adoubé, le service INTERCITES est délabré. Pour les libéraux, des bétaillères suffisent bien pour transporter la main d’oeuvre. 

 

La négociation de la prochaine convention SNCF/région risque d’être un terrain d’expérimentation pour la direction de la SNCF. VALLS et MACRON veulent mettre le rail en concurrence avec les bus et désengager le rail des lignes non rentables, selon leurs critères libéraux et concurrentiels.

 

160112 cafe citoyen 04Les élu-e-s de la la liste NOUVEAU MONDE en COMMUN veulent utiliser les ETATS GENERAUX du RAIL  pour remettre la SNCF…. sur de bons rails : ceux su service public, service aux populations et non à l’argent.  Cela en vaut la peine car un quart du budget de la région est consacré aux transports (en fonctionnement).

Par exemple, quand un commanditaire privé demande l’ouverture d’une ligne, la SNCF retient la solution de la Ligne à Grande Vitesse … en bénéficiant des financements publics régionaux. Les libéraux n’aiment le public que pour lui faire les poches.

Les communicants de la SNCF obéissent, comme tous les communicants du libéralisme, à la promotion du superficiel : le pseudo désirable est mis en avant. Pour les villes, l’image d’une ville « hype » avec sa LGV est vantée ; comme une maison « hype » avec son compteur  LINKY.  La SNCF, EDF jettent aux orties leur cahier des charges de service public. Les financiers au gouvernement, en serviteurs zélés de l’Europe libérale veulent éradiquer les services publics et faire cracher les usagers . Rien de moderne dans tout cela .. Que du ringardisme  comme celui des maîtres des forges saignant leurs ouvriers, Il y a un siècle. 

RailLa SNCF n’est plus un partenaire objectif auprès duquel les élus peuvent avoir des informations fiables. Les avis des experts  changent selon les circonstances. La gare Saint Roch par exemple n’est pas saturée, surtout depuis le contournement qui est quasi fini (et contrairement à ce qu’on dit : un contournement n’implique pas une nouvelle gare).

 

Les états généraux du rail se tiendront sous la forme de 36 réunions dans les préfectures et les sous préfectures, toutes de 18 à 20h. Le format des réunions sera le suivant : présentation d’un diaporama (dont le contenu est minimaliste), mini film radio trottoir et 1h30 de débat avec la salle.


Le débat sera animé par les élus qui seront là seulement pour écouter, ils ne devront pas donner leur avis (!). Jean-Luc GIBELIN et Vincent DUPRZA  (Nouveau Monde En Commun), Stéphane Bérard (PS), Vincent Garel (Radicaux de Gauche),  Monique Bultel Herment (PS) et Christian Duprza (NMEC) vont animer ces réunions publiques.

 

Un questionnaire, dont les demandes de modification n’ont pas été prises en compte sera largement distribué. Il est attendu entre 20 000 et 40 000 réponses et 3 millions de ceux-ci seront distribués dans les gares, sur Internet, via le journal de la région. Les résultats seront analysés par la SOFRES et l’écriture de la synthèse se fera en été pour une restitution à l’automne.

 

En parallèle, il est possible depuis le 21 avril de déposer des contributions sur le site sur www.regionlrmp.fr/rail (qui sera modéré … au cas où des usagers diraient leur fait aux financiers). Celles-ci seront visibles en ligne.

 

Capture d e cran 2016 04 22 a 17 03 45Les élu-e-s de NOUVEAU MONDE EN COMMUN appellent à la vigilance et à une participation active à ces rendez vous. Une occasion de dire bien haut ce que le modérateur libéral taiera. Une occasion de ne pas être soumis aux directives libérales de l’Europe de l’argent. Une occasion de montrer comment l’INSOUMISSION du PEUPLE  est LE MOTEUR DE L’ALTERNATIVE SOCIALE et ECOLOGIQUE.

le lundi 30 mai à ALBI - Lycée Fonlabour - 18H00-20H00

 

Jean-Claude Zablet

Date de dernière mise à jour : 22/04/2016