BARRER LA ROUTE AU FN DANS LA CLARTE, SANS RENONCER A LA GAUCHE

Les résultats des élections régionales sont ici, pire qu'ailleurs. Non que les résultats soient bien différents d'ailleurs ... Mais ici, c'est le pays de JAURES. Ici, tout  est empli par  JAURES,  par CALVIGNAC .

Comme à chaque progression de la droite ultra libérale, de LR au FN dans ce jardin de monde qu'est le Ségala carmausin, on mesure encore plus tragiquement les effets dévastateurs de la folie du gouvernement P"S" . Idéologues libéraux  et calculateurs égoïstes, les sociaux libéraux du P"S" ne vivent plus que de flatteries à la finance et affichent leur mépris du peuple.

C'est déjà un miracle qu'ils aient encore des électeurs ... Ils les auront jusqu'à ce que les droits sociaux que nos aînés avaient conquis ne disparaissent dans la répétition des lois MACRON, dans les états d'urgence dépenaillée de moyens.

C'est un pays en ruine où les digues républicaines ont sauté constatait Gérard ONESTA après que la catastrophe extrêmiste ait emporté les meubles et répandu la boue des haines jusque dans les campagnes.

Le pyromane social qu'est VALLS ordonne que dans certaines régions encore plus sinistrées, les socialistes abandonnent leurs bagages politiques ainsi que le fait une armée en déroute . Disparaissant du paysage, ils laissent le champ à "Les Républicains" dont la stratégie était de calquer propos et propositions sur ceux du FN. 

Dans deux régions, la droite aura le champ libre.

Dans la nôtre, Les électeurs du NOUVEAU MONDE en COMMUN sont déjà au colmatage de la digue .

Dès qu'elle eut connaissance des résultats, la liste NOUVEAU MONDE EN COMMUN, par la voix de Gérard ONESTA, a proposé une fusion technique à la lsite de Mme DELGA afin de barrer la route à la horde nationaliste qui n'a de patriotique que la gueule. Elle ne veut aucun poste spécifique, aucun avantage, aucun privilège. Elle sait combien les "socialistes" en sont avides. 

La liste NOUVEAU MONDE EN COMMUN veut des conseillers régionaux au nombre que leur ont accordé les électeurs. Des conseillers qui seront au plus près des électeurs, qui sillonneront les territoires pour écouter,  proposer , animer. Ils porteront les projets d'une alternative sociale et écologique à l'assemblée régionale et préféreront les pots des assemblées citoyennes aux petits fours du Conseil Régional.

 

Le peuple vient de subir une terrible défaite. Les généraux "socialistes" , Hollande et Valls, ont trahi leurs promesses sociales et écologiques. Pire, ils s'en gargarisent en accentuant le drame et  jouent cyniquement du FN, attendant de ce jeu funeste une réélection facilitée en 2017. A trop négliger la nausée abstentionniste de plus en plus violente qui éloigne le peuple de la République, ils seront à leur tour balayés par les hères apeurées qu'ils auront fabriqués. 

La digue contre la haine et le fascisme passe par la République Sociale et Ecologique. La trahison de 2005, quand la peuple refusa le traité constitutionnel européen, revient sous la forme du rejet des dirigeants aujourd'hui au P"S" et à LR. Nous n'en finirons de payer ce déni de démocratie que lorsque nous aurons chassé les larrons politicards de la finance.

L'alternative sociale et écologique est la volonté éclairée du peuple pour sortir de l'ornière libérale européenne et de la boue nationaliste.

C'est ce chemin que proposeront sans relâche les conseillers régionaux du NOUVEAU MONDE EN COMMUN.

Jean-Claude Zablet