ERDF S'ATTAQUE A LA SANTE PUBLIQUE AVEC LINKY

Linky 01ERDF, communique abondamment sur la prochaine installation d'un nouveau type de compteurs visant à « moderniser » notre installation électrique.

Rien que le terme « moderniser » met la puce à l'oreille. Les libéraux au pouvoir n'ont que ce mot à la bouche pour masquer leurs turpitudes et leur appétît de profits. Ont ils modernisé le travail en le remplaçant par le chômage ? Ont ils modernisé l'école en supprimant des heures de cours pour les remplacer par des heures d' »animation » sans autre contenu que celui permis par les moyens inexistants du bord ? Ont ils modernisé la santé en fermant de nombreux hôpitaux de proximité au profit d'usines régionales ? Ont ils modernisé le droit du travail en le remplaçant par l'austérité généralisée ? Ont ils modernisé l'agriculture en détruisant l'humus des sols par les engrais, les pesticides et toutes les saloperies phytosanitaires ?

Linky 3Pour le compteur « LINKY », c'est encore leur modernité qui est à l'oeuvre. Non seulement ce compteur va favoriser une dégradation sanitaire mais en plus il va falloir payer plus pour être plus malade … Toute la philosophie du libéralisme est ici résumée.

LINKY : le compteur moderne ? ERDF vend ce compteur en l'affublant du terme «communicant ». la publicité raconte que vous pourrez lire votre consommation électrique en temps réel. La réalité est bien sûr toute autre : tel qu’il est installé actuellement, Linky ne peut pas afficher cette consommation !!! Compteur communicant ? Mon œil ! Le principe de ce compteur est de permettre à ERDF de vérifier la consommation de l'habitation et à quelle période de la journée. Ca c'est pour le fun ; mais la réalité c'est qu'ERDF peut instantanément connaître votre emploi du temps en fonction de la consommation. L'association « PIRATES INFORMATIQUES & CAMBRIOLEURS ASSOCIES » pourrait sponsoriser ce compteur ! Mais tout fournisseur d 'énergie électrique peut couper des appareils fonctionnant chez vous en cas de pic de consommation. S'il est plus juteux de vendre du courant électrique à l'étranger en cas de pic de froid, il faudra choisir entre regarder la télé ou se chauffer, conserver les aliments ou se laver..

LINKY : la technologie moderne. Le compteur « LINKY » utilise la technologie Courants Porteurs en Ligne qui permet de construire un réseau informatique sur le réseau électrique d'une habitation. C'est la technique utilisée pour recevoir sur la télé une chaine via ORANGE par exemple. Cette technique utilise des fils électriques classiques. Dans le cas du compteur Linky, les données seront transmises par radiofréquences de 75 à 95 kilohertz. Les câbles des installations électriques sont conçus pour du 50 hertz, pas pour les champs électromagnétiques des radiofréquences. Les radiofréquences se retrouvent donc dans l’air environnant, mesurables jusqu’à 2,50 mètres de tous les câbles encastrés dans les murs, des fils électriques apparents et des appareils eux-mêmes, y compris les lampes de chevet ! L’inquiétude est donc légitime : le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé les ondes des radiofréquences dans la catégorie « cancérogène possible »,( prière de traduire : c'estLinky 5 cangérigène mais on ne peut pas le dire !). ERDF s'en fout ! Son boulot est de vous amener le courant jusqu'au compteur. Ce qui se passe chez vous, et en vous, ce n'est pas leur problème : démerdez vous ! Cerise sur leur gâteau : la durée de vie des matériels n’est que de 10 ans pour les concentrateurs et 15 ans pour les compteurs. Le renouvellement de ces matériels n’a pas été pris en compte dans les coûts . Vieille technique d'EDF déjà utilisée dans les centrales nucléaires dont les coûts de démontage et stockage des déchets radioactifs n'ont pas été pris en compte … Ce sera donc pour nous !

LINKY : l'enfumage moderne ! Là où ce compteur a été installé, de nombreux cas d'appareils électriques tombés en panne ont été signalés. Pas folle, ERDF, qui le sait, vient de modifier les conditions de vente de ce compteur en s'exonérant de toute responsabilité en cas de panne et d'incendie. Les victimes n’auront que 20 jours à compter du sinistre pour apporter la preuve que c'est le compteur d'ERDF qui a causé les dommages... Allez trouver un expert pour éclairer une plainte en 20 jours ! Les assurances, quant à elles, ont exclu des garanties « tous les dommages causés par les champs électromagnétiques »... Faut il vous l'emballer ? Ce sera donc à nous de payer les réparations et les remplacements …

Le compteur « LINKY » va donc délivrer un courant peu sécurisé qui envoie des ondes partout dans l'habitation, transformant celle-ci en four à micro ondes. pour les habitant-e-s. Les appareils électriques que LINKY aura abîmés ou mis en panne seront remplacés par l'habitant-e.

Linky 7LINKY : l'enrichissement moderne. La loi de transition énergétique publiée le 18 août 2015 instaure le déploiement de 35 millions de ces compteurs . Pour le contribuable, c'est un bon milliard d'euros avant les dépassements d'usage). Chez vous, Il va alourdir la facture d’électricité ! Surtout parce que d’après une étude menée par l’UFC-Que Choisir sur un panel de consommateurs, 37 % des ménages consomment au-delà de leur puissance d’abonnement. Les compteurs actuels supportent ces dépassements ponctuels sans disjoncter, mais Linky pas toujours. Pour ne pas risquer la panne, il faudra souscrire à une puissance plus élevée …. donc à un abonnement plus cher ! Pour la collectivité, ce système énergivore consomme en permanence 10 watts en habitation. 700.000 concentrateurs (ordinateurs et antennes-relais GPRS 3G à hauteur d’homme) vont être installés dans les postes de transformation électriques. 

LINKY : la responsabilité citoyenne.. Tout le monde est concerné par le Linky, quel que soit le fournisseur d’électricité, car son pilotage est assuré par ERDF, filiale à 100 % d’EDF, qui détient le monopole de la distribution en France. Contrairement à ce que prétendent les messages qui utilisent plus l'ambiguïté du vocabulaire que la loi, il est possible de refuser l'installation des compteurs.

En agissant en citoyen-ne : trois lettres recommandées : au siège national d' EDF et au siège régional et une au maire de la commune vous préserveront des dégâts de santé provoqués par les ondes fofolles et vous priveront de dépenses inutiles .

 

En agissant collectivement : si les voisins l'acceptent, chacun subira les effets néfastes de leur compteur, atténués, certes, mais possibles. Il faut donc les convaincre de refuser avec vous ce compteur. Ensemble, vous n'aurez que des gains : santé moins dégradée, aucune dépense supplémentaire.

En agissant politiquement c'est à dire en décidant, ensemble, dans la cité, de ce qui est bon pour tous et donc d'intérêt général. Il faut donc alerter nos élu-e-s sur la nocivité de LINKY.

Linky 05Le maire est propriétaire des réseaux électriques. Le journal L'HUMANITE rappelle que « Les compteurs appartiennent aux collectivités locales (communes, intercommunalités) qui les concèdent à ERDF. Beaucoup d’entre elles l’ignorent. Les Linky appartiennent donc aux communes, c’est un fait avéré et non discuté. De ce fait cela pose la question du remplacement d’office des compteurs par ERDF, sans l’accord du propriétaire des lieux. ». «  Information confirmée par Charles Antoine Gautier, chef du département Energie de la FNCCR (fédération nationale des collectivités concédantes et régies). Dans un entretien à Maire Info, le journal de l’AMF (association des maires de France), dont on peut prendre connaissance à cette adresse : http://www.maire-info.com , il confirme que « les collectivités concédantes du réseau d’électricité sont propriétaires des compteurs actuels et des Linky qui commencent à se mettre en place. ERDF n’en est que le concessionnaire. »

 

Puisque ERDF et les assurances se sont protégé contre les plaintes, c'est la collectivité représentée par le maire qui se trouve au front des emmerdements. Le conseil municipal peut donc décider de refuser l'installation des compteurs LINKY sur le territoire de la commune.

Linky 06Déjà un certain nombre d'entre elles ont pris cette décision. Pourquoi pas CARMAUX  et la Communauté des Communes du Ségala ? Des élu-e-s protégeant la santé de la population , ... une belle idée responsable, citoyenne et pas si moderne !

 

Chacun peut donc rejoindre un parti politique, un syndicat, une association afin d'encourager nos élu-e-s municipaux à s'engager dans la préservation de la santé de leurs administré-e-s.

L'installation est prévue dans la Communauté de Carmaux Ségala en 2019. Mais ERDF peut modifier son calendrier, pour nous mettre devant le fait accompli. 

ERDF obéit à l'Europe. Comme toujours, c'est le refrain joué quand la musique lasse l'auditoire. C'est ce type de compteur qui est préconisé par la célèbre commission européenne qui craint plus les élections que la peste. La peste des radiations a justement été refusée par l'Allemagne et la Belgique qui interdisent son installation. La décision de la commission singe, comme toujours, les usages des USA... mais avec un fameux temps de retard : la Californie démonte ces compteurs.

Au Canada, le journal National Post (13/01/2016), rapporte que face aux dizaines de milliers de plaintes déposées après l'installation du LINKY, le fournisseur d'électricité Hydro One ( équivalent de ERDF), abandonne le déploiement en cours. Bilan : 2 milliards de dollars de dépenses inutiles. Gageons que les actionnaires ont déjà encaissé les dividendes !

 

Jean-Claude Zablet

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 04/02/2016