L.LEOPARDI : POUR L'INTERDICTION DU LINKY

Laurent LEOPARDI ( Pour une Alternative Sociale et Ecologique), conseiller municipal d'opposition combat l'implantation des compteurs connectés.

CARMAUX INFO : Quelle est votre position sur l’implantation des compteurs connectés ?

Laurent leopardi 5Laurent LEOPARDI :  J’y suis farouchement opposé car cette technologie est à la fois dangereuse pour la santé des usagers, attentatoire à notre liberté car notre foyer sera totalement contrôlé par on ne sait qui, et très onéreuse car nos factures augmenteront sans que nos habitudes de consommation se modifient.

Je soutiens totalement l’action du collectif carmausin « ROBIN des TOITS ».

CARMAUX INFO : Vous approuvez donc la décision du maire de Carmaux à qui vous êtes opposé politiquement ?

Laurent LEOPARDI : C’est bien la moindre des choses qu’un maire ne s’entête pas  à imposer des technologies qui sous le masque d’un progrès nous vendent la peste. Mais il ne faut pas baisser la garde.

CARMAUX INFO : Pas baisser la garde ?

Laurent LEOPARDI : Le compteur intelligent n'existe pas ! Ce n'est qu'une manoeuvre sémantique pour faire passer les opposants à ce nouveau compteur pour des opposants à l’intelligence..

Je continue de penser que le  moratoire est le service minimum à rendre à la population en ce moment. Je n’oublie pas, et le maire le reconnaît lui-même, qu’il avait commandé des compteurs avant de connaître les effets avérés néfastes de cette technologie. Cette désinvolture m’interpelle ! 

 

CARMAUX INFO : Vous appelez cela de la désinvolture … 

Laurent LEOPARDI : Comment peut on transformer des administrés en cobaye ? Car enfin, il déclare sans honte que cette implantation était "un essai afin de voir comment les systèmes allaient se comporter"  .. Les gens, il s’en fout ? Il ne voulait qu’observer le comportement des systèmes !!! Quel aveu de cynisme ! 

 

CARMAUX INFO : Vous ne cachez pas votre militantisme pour une « Alternative Sociale et Ecologique » au libéralisme . Vous êtes opposé à la technologie du nucléaire , comme le maire de Carmaux .

Laurent LEOPARDI : je ne vois pas en quoi ces compteurs vont nous sortir de l’énergie nucléaire. S’il veut parler d’une réduction des dépenses, il peut déjà ne pas remplacer les compteurs qui fonctionnent parfaitement. Ensuite, il ne manque pas de techniques pour réduire notre consommation électrique. Quant à fabriquer de l’électricité sans passer par la case nucléaire, ni lui, ni moi n’en avons pour l’instant le moyen. Il s’agit d’une position politique et les ami-e-s de M ESPIE, représentés par Mme ROYAL, ministre de l'écologie ( ça ne s'invente pas !!)  prolongent actuellement les centrales de 10 ans. Bonjour le discours écolo du Parti Socialiste . Là encore du blablabla...

 

No linky 1CARMAUX INFO : Cette technologie des compteurs connectés est présentée comme moderne et inévitable ..;

Laurent LEOPARDI : Inévitable pour qui ? L’Allemagne, la Belgique, l’Autriche la refusent… Le gouvernement actuel français endette EDF de manière insupportable en voulant lui faire racheter les 8 milliards de dettes d’AREVA. Ces compteurs vont coûter entre 6 et 8 milliards à ERDF… C’est le service public qui est en danger.

Pour gagner quelques sous, ils sont prêts à brader les barrages hydrauliques à des financiers … Comment peut on faire confiance à de tels administrateurs ?

 

CARMAUX INFO : Le maire veut attendre l’avis des experts avant de relancer l’implantation des compteurs.

Laurent LEOPARDI : … pour satisfaire les actionnaires d’ENEO qu’il préside ... C'est ce qu'il dit. Sans démenti à ce jour. Les actionnaires étant institutionnels, il se soumet totalement à la politique énergétique du gouvernement.

Il reconnaît qu'il est favorable au déploiement des compteurs connectés mais veut s'appuyer sur l'avis d'experts. Ces experts sont issus (ou liés) des entreprises qui ont impulsé ces compteurs et qui ont des intérêts financiers importants dans leur généralisation.  Il faut l'avis d'experts indépendants (études déjà réalisées). Il n'en connaît pas ? Les lanceurs locaux d'alerte (Les Robins des Toits, Europe Ecologie Les Verts, Parti de Gauche, Alternative Sociale et Écologique) pourront lui fournir les contacts. 

La santé de la population ne peut être laissée à l'appréciation individuelle. Si mes voisins sont libres d'installer un compteur à ondes chez eux, ils m'interdisent d'être libre de ne pas vouloir vivre dans les ondes. Les ondes se moquent de la liberté. Elles vampirisent l'espace et se moquent bien de notre "liberté de pacotille".Liberté de pacotille car je ne vois pas où est la liberté de choisir pour soi un cancer en l'imposant aussi dans le corps des autres. Voilà pourquoi la seule mesure de Liberté dans l'Egalité est l'interdicition d'implantation de ces compteurs. Pour la Fraternité entre voisins.

CARMAUX INFO : Et maintenant que faire avec les compteurs déjà installés ? 

Laurent LEOPARDI : Va-t-on laisser les usagers au contact de cette grenade dégoupillée ? La seule alternative est de les démonter. Ne soyons pas soumis aux diktats des actionnaires.

Date de dernière mise à jour : 03/03/2016