Le P"S" BRADE L'EDUCATION AU CAC 40

Le P"S" continue son oeuvre de destruction des services publics conformément à la promesse que Hollande et Valls ont faite à Mme Merkel et M Juncker. L'éducation coûte trop cher à la liberté des actionnaires d'accumuler toutes les richesses dans quelques poches. 

Salaire profCela fait maintenant 10 ans que les personnels de l'Education, de moins en moins nombreux et de moins en moins payés sont sacrifiés à l'enrichissement crapuleux de la "dette". Les enseignant-e-s sont assez mal payés, si on compare leur rémunération à celle de leurs collègues étrangers. Les chiffres cités par "ALTERNATIVE ECONOMIQUE" *   sont exprimés en parité de pouvoir d'achat, une méthode de calcul qui permet de gommer les différences de prix pouvant exister entre deux pays.

On peut voir que les enseignant-e-s français-es ont le triste privilège d'être les champions du monde de la perte de salaire (-11%) qui ont pourtant augmenté partout  (sauf aussi en Angleterre) dans les pays de l'OCDE. 

Pas de quoi alimenter les vocations ! A cela s'ajoute désormais le bricolage éclairé des zélateurs sociaux libéraux qui veulent apparaître plus libéraux que les libéraux. On connaît des schizophrénies qui ont commencé avec moins que cela.

Manif 160126 02Pour ne pas aggraver les déficits du pays après le cadeau des 80 milliards faits au patronat sous différentes formes, il faut racler là où on peut. Les salaires des enseignant-e-s ont été la première étape. Désormais, c'est directement à la formation de payer sa dîme au capital. Diminution des connaissances, brouillage des apprentissages, complications administratives permanentes dès qu'un projet se monte, ... tout le terreau du capitalisme sauvage est fabriqué par les mesures "socialistes". La diminution du savoir va rendre les diplômes ridicules et donc suffisamment méprisables pour être déclarés inutiles. La connaissance se diffusera dans les écoles réservées aux sélectionné-e-s par le portefeuille. Tandis que les enfants de la finance se voient réserver la voie de la réussite, les enfants du peuple se contenteront d'un savoir au rabais qu'ils ne pourront jamais faire valoir pour bénéficier du mérite républicain.

Manif 160126 01La réforme de Mme Vallaud Belkacem applaudie par MM Valls et Hollande n'a d'autre but que de dire aux financiers que leur "socialisme" n'est que l'autre face de la pièce libérale.  Les banquiers et autres prédateurs libéraux n'ont rien à craindre du P"S". La qualité du service public, redistributeur des richesses entre tous, dans l'intérêt général, sous la forme des services publics d'enseignement, de santé, de justice, est leur ennemie . Idéologique. C'est cette idéologie qui est imposée à la Grèce, comme un avant-goût de ce qui se met en place ici. Sia ANAGNOSTOPOULOU, ministre se SIRIZA dénonce dans MEDIAPART la conception libérale d'un Etat faible, avec peu de fonctionnaires, que l'Europe actuelle exige. Ces exigences "ont fortement dégradé l'université publique afin de rendre nécessaire la création d'universités privées".... La même politique imposée partout en Europe, aux conséquences désastreuses pour la majorité des populations.

Leurs médias formatés aboient sur tous  les écrans à longueur de journée que notre richesse collective est un manque à gagner pour les actionnaires. Ils  l'appellent "dette".

Leurs médias formatés imposent leur conception démocratique, ne donnant la parole qu'aux désagréments que cause la grève aux familles, qu'à la ministre LEBRANCHU qui envoie une fin de non recevoir aux revendications et à quelques images d'échauffourées sur un périphérique ... 

Ils attendent de l'ignorance, la peur. De la peur ils préparent la soumission. De la soumission, ils espèrent le dégoût  de la chose publique. De ce dégoût, le rejet de la politique, le sentiment bien réel qu'on ne peut rien faire.

A tous ceux qui savent qu'apprendre est tout aussi nécessaire que l'oxygène pour vivre, il reste la volonté. Dans "LES RAISINS DE LA COLERE" ( Steinbeck pour le livre, John Ford pour le film) , Tom Joad ( Henri Fonda), un personnage comprend qu' "un homme n'a pas une âme à lui tout seul mais rien qu'un petit morceau d'une grande âme, la grande âme commune qui appartient à tout le monde". ( pour en voir un peu plus : cliquer)

Comme lui, celles et ceux qui savent doivent être partout, comme l'ombre de la lumière des idées qu'ils-elles portent.

Jean-Claude Zablet.

 

*(http://www.alterecoplus.fr/infographies/dans-quel-pays-les-enseignants-sont-ils-le-mieux-payes-pas-en-france-201601201300-00002896.html) 

Date de dernière mise à jour : 07/02/2016