ST BENOIT : REUNION SUR LA DANGEROSITE DES COMPTEURS LINKY

La municipalité de ST Benoît organise une réunion publique vendredi 1er avril à 18H00, dans la salle des fêtes dont le thème sera le compteur connecté d'électricité , dont l'un des noms est LINKY. L'appel à cette réunion cite les arguments qu'EDF eSt benoit 1er avrilmploie pour vendre ce compteur sans prendre de recul.

Les services à distance sont le contrôle des habitudes du foyer, ce qui menace gravement le principe de liberté. Ce sont des entreprises privées qui gèreront les informations. La société libérale se caractérisant par l'avidité des profits, les habitudes des personnes pourront être captées et revendues. Les nouvelles offres tarifaires sont le découpage des tarifs en journée . C'est quand on a besoin du courant que celui-ci sera plus cher. La baisse de la consommation est une vue de l'esprit car qui gaspille l'électricité aujourd'hui ? Sauf à renoncer à éclairer en hiver, à utiliser le régrigérateur ou à ne plus laver le linge, difficile de baisser la consommation .

Il est à noter que la santé est abordée par une interrogation sur la dangerosité des compteurs connectés s'accumulant dans la ville ( l'invasion a commencé avec les compteurs d'eau sous la bénédiction municipale) et des connections radio émettrices qu'ils utiliseront pour communiquer .

Quand EDF rassure, le collectif carmausin ROBIN des TOITS, inquiète. Les méchants !

St ben delibere 120402On a connu la municipalité de St Benoît plus réaliste en 2012, quand "inquiétée" par des associations dont sans doute Robin des Toîts, sur la dangerosité des ondes téléphoniques, elle précisait dans la séance du 2 AVRIL 2012 une mesure de limitation du champ d'exposition de la population aux champs électromagnétiques.

Interrogé sur sa présence à cette réunion, le collectif ROBIN des TOITS confirme avoir reçu une invitation ... après l'avoir demandée. Cela aurait effectivement été dommage que dans un débat contradictoire, seule EDF aurait eu droit à une place en tribune.

Le service public de télévision, via sa chaîne FRANCE 5, a diffusé dans le cadre de son émission "ON N'EST PAS DES PIGEONS" un reportage sur ces nouveaux compteurs. Dans un esprit de neutralité bienveillante, ce serait bien que les participant-e-s puissent voir ce petit film en ouverture.

Un ordinateur portable relié à un video projecteur suffiront. Les Bénédictins méritent bien cet effort .

 

Oriane Tagliari