PROGRAMME MEDEF-EL KHOMRI : NON MERCI !

C’est particulièrement difficile de nommer « loi » la production anti sociale de Mme El Khomri. Le mot « déloi » n’existe pas et cette triste personne, bien soumise aux diktats des marchés, est en train de l’inventer.

ElkhomriSi la discrétion était au programme, en petits coups en douce, c’est raté ! Elle et ses copains Valls et Macron, sous l’oeil gourmand de M Hollande, espéraient que tout ce mic mac allait passer comme une lettre à la poste. C’est tout juste s’ils haussèrent un peu la voix, de leur 49-3 habituel, pour faire taire les opposants de paille au sein du P »S ».

C’était sans compter sans la mobilisation gigantesque et fulgurante des citoyens de ce pays. Un million de signatures en 15 jours … Du jamais vu. 

Sur le marché, vendredi dernier, les distributeurs de tracts ont senti de la révolte chez les Carmausins et la volonté de s’engager à aller plus loin que la signature de pétition.

Si nous voulons que ce projet soit retiré , il faut que des rassemblements s’opèrent partout dans le pays. 

 

S’il s’avère nécessaire de modifier les lois du travail, cela ne peut se faire dans l’ambiance feutrée des ministères et des salons du MEDEF. Comment peut on écrire des lois du travail sans consulter les travailleurs eux-mêmes  et par l’intermédiaire des organisations syndicales qu’ils ont fondées. 

Le  P »S » ne peut continuer à corrompre l’état républicain en le mettant à la remorque des fantasmes antisociaux du MEDEF.

 

Mercredi 9 mars, à midi, une première réponse sera déposée Place du Vigan à Albi.

 

Alain ROUSSEAU

Animateur de la Section du PCF du Carmausin/Ségala.

Date de dernière mise à jour : 03/03/2016